PUBLICATIONS > BD, Illustrés > Souris et l'Ane


LE GRAND CONSEIL DES SOURIS 
d'Atabek Khngoyan
traduction en français d'Alice Varvarian-Saboundjian
et
L'ANE QUI AVAIT BU LA LUNE
de Jean-François Bladé
traduction de l'occitan en français par Yves Durand
et du français en arménien par Nazareth Topalian

Illustrations d'Irina Simonyan 

2 contes pour le prix d'un !
bilingue, arménien-français

Nouvelle collection : Raconte-moi...
tome1
ISBN : 978-2-917329-01-6
14x21 cm, 32 pages couleurs, 7 €
SIGEST,  Avril 2008

La première histoire : "Le Grand Conseil des souris".

Atabek Khngoyan nous transporte dans le gentil monde des Souris où un méchant chat sème la terreur. Cette amusante fable, écrite en vers dans la langue du peuple, nous ravit par son rythme harmonieux tout au long de l’ouvrage.
Conquise par la simplicité et le piquant du propos, Irina Simonyan a illustré ce charmant conte avec une fraîcheur tout enfantine.

La deuxième histoire :  "l'Ane qui avait bu la Lune"

Venant du Moyen Âge, ce conte populaire occitan, nous emporte dans la charmante petite ville de Montastruc, en Gascogne. 
« Un âne vient se désaltérer dans une mare où, chaque nuit, la lune contemplait son image… »
Pour les Montastrucois, c’est le début d’une extravagante aventure d’une naïveté et d’une malice incroyables pour notre époque, mais presque réelles pour la leur… 
Agrémentant par de jolies illustrations ce conte de J.-F. Bladé, pour le moins farfelu, Irina le rendra curieusement accessible, même pour les plus petits.

Image
Image

Image


Commentaires des lecteurs :

J'ai reçu ce matin "Le Grand Conseil des Souris" , suivi de "La Petite Souris" et "L'Ane qui avait bu la Lune", que j'avais commandé à Sigest. 

Ce conte de l'âne, je le connaissais déjà, mais je ne savais pas qu'il était d'origine occitane. C'est une bonne idée de l'avoir mis avec les contes arméniens, car Archag Tchobanian et Frédéric Mistral étaient de grands amis, et tous deux auraient été contents de ce rapprochement.Cette lecture m'a beaucoup plu, le livre est admirablement présenté, avec les deux langues, ta très belle traduction, et la qualité de l'édition. Quant aux illustrations amusantes d'Irina Simonyan, elles sont adorables.

Je dis bravo à tous les participants de ce réel chef-d'œuvre. Ce n'est pas facile de traduire des poèmes, ou des contes pour enfants. Car les enfants remarquent tout.

Toutes mes félicitations.
Louise Kiffer

 

Image



© 2016 - Editions SIGEST

Retour à la page d'accueil Plan du site