RAPPORTS > Géopolitique



Le Mensonge global

 
Le Mensonge Global

de Roger AKL

Le mensonge global  n'a pas commencé avec l'attaque de la résistance libanaise, le 12 juillet 2006, mais bien avant que 19 terroristes, dont 15 Saoudiens, ne détruisent les tours jumelles de New York. A ce moment-là, tous les vols privés ont été  interdits sauf ceux qui ont permis à 140 Saoudiens, dont 2 douzaines de la famille Ben Laden, de fuir des Etats-Unis. Craig Unger en trouve la raison dans les croisements d'intérêts entre les clans Bush et Al Saoud, remontant à plus de vingt ans.

 

Image

Les GIs, envoyés en Irak, pensaient qu'ils devraient combattre des terroristes et libérer ce pays. Ils allaient par conséquent être accueillis avec des fleurs en héros de la libération. En réalité, les Irakiens les ont considérés comme des colonisateurs et leur attaque provoqua un "chaos constructif" qui tua des centaines de milliers de civils (certains affirment 650.000 morts) et jeta sur les routes des millions de réfugiés, à cause des combats inter-ethniques et inter-religieux mélangés à une guerre anti-américaine de libération. Ce ne sont que des chiffres qui n'expriment nullement les souffrances d'êtres humains, tués, rendus invalides, opprimés et affamés, du fait des décisions prises par des gens assis dans leurs châteaux ou fumant leurs cigares sur leurs balcons, comme lorsque le Président Bush reçut l'ambassadeur Bandar Ben Sultan, juste après l'attaque du 11 septembre.

Roger AKL commence sa carrière comme officier dans la marine libanaise, toute sa formation militaire et stratégique étant effectuée en France (EN58, École de spécialité, Ecole de guerre…). Il quitte la marine en 1983 et s'installe en France comme PDG et administrateur de sociétés, dans le groupe financier et bancaire libanais Intra, tout en conservant des contacts suivis avec le Proche-Orient et les États-Unis. Il est aujourd'hui résident aux  Etats-Unis et passe de longs séjours en France et au Liban où il possède des contacts au plus haut niveau avec les dirigeants politiques, militaires et religieux libanais.


Ce rapport géopolitique (rapport n°2 de l'Institut Tchobanian) est rédigé par Roger AKL, 
l'auteur du livre à succès "Cri d'un Chrétien d'Orient" (sous le pseudonyme de Jérémie Jonas).

©Editions SIGEST, Février 2007
ISBN -10: 2-9526-0043-0
ISBN -13:
978-2-9526004-3-9
http://editions.sigest.net
email : editions AT sigest POINT net

32 pages, Prix : 5 € (frais de port +1.50 €)

Sur commande chez Fnac.com ou votre librairie habituelle ou directement
Adresser votre commande avec le règlement libellé à l'ordre de  
SIGEST
29 rue Etienne Dolet - 94140 Alfortville -France



  Précédent2/2
  Sommaire complet



© 2016 - Editions SIGEST

Retour à la page d'accueil Plan du site